AFP

Canada transport aviation licenciements épidémie virus santé,LEAD 8 April 2020 - 21:23

Coronavirus: Air Canada compte réembaucher 16.500 salariés licenciés ATTENTION - Ajoute modification des règles de subventions salariales, déclarations Trudeau sur le chômage /// Montréal, 8 avr 2020 (AFP) - La compagnie aérienne Air Canada a annoncé mercredi qu'elle comptait réembaucher quelque 16.500 employés mis au chômage technique en raison de la crise provoquée par la pandémie de coronavirus, en se prévalant d'un programme de subvention salariale que le gouvernement a élargi le même jour. Le Premier ministre Justin Trudeau a annoncé lors de sa conférence de presse quotidienne que ce programme allait être assoupli: il sera désormais ouvert aux sociétés ayant subi une baisse de plus de 15% de leurs revenus en mars, contre 30% auparavant. Air Canada avait temporairement licencié le 30 mars près de la moitié de ses 36.000 salariés au Canada après une baisse de son activité "de plus de 90 % du jour au lendemain" en raison des restrictions de voyage imposées partout dans le monde, a-t-elle rappelé dans un communiqué. Or le gouvernement canadien a annoncé le 1er avril un nouveau programme de subvention salariale d'urgence, rétroactif au 15 mars et en vertu duquel Ottawa couvrirait 75% des salaires des entreprises jusqu'au 6 juin. Le parlement canadien doit se réunir prochainement pour voter une loi consacrant l'entrée en vigueur de ce programme. M. Trudeau a souhaité que le vote ait lieu "dans les prochains jours". Le programme vise à préserver ou à rétablir le lien d'emploi entre salariés et entreprises et Air Canada a annoncé son intention de s'en prévaloir. "Sous réserve que le programme prenne force de loi conformément à ce qui a été annoncé, Air Canada a l'intention de se prévaloir de la subvention salariale d'urgence du Canada dans l'intérêt de ses 36.000 employés au pays", a précisé la compagnie. M. Trudeau a par ailleurs prévenu que les chiffres du chômage pour le mois de mars, qui doivent être publiés jeudi matin, allaient être mauvais. "Ca va être une journée difficile pour le pays", a-t-il prédit lors de son point presse. "Nous sommes confrontés à un défi sans précédent, mais je sais que si nous travaillons de concert, notre économie repartira de plus belle après cette crise". Plus de quatre millions de personnes ont postulé pour les aides d'urgence proposées par le gouvernement depuis la mi-mars, soit environ un cinquième des actifs du pays. Ces chiffres officiels laissent entrevoir une explosion du taux de chômage pour mars (5,6% en février). Le Canada comptait mercredi en milieu de journée plus de 19.000 cas officiellement déclarés de coronavirus, et 456 décès. jl-et/sdu

Issue 83