AFP

Chine virus santé épidémie transport,PREV February 21 2020 - 3:08 PM

Coronavirus: les derniers développements dans le monde (ENCADRE) Paris, 21 fév 2020 (AFP) - Des inquiétudes relancées sur la propagation de l'épidémie, plus de 500 cas dans les prisons chinoises, 200 en Corée, des émeutes en Ukraine.... Voici les derniers développements liés au nouveau coronavirus dans le monde. - Plus de 2.200 morts - Le nouveau coronavirus a désormais provoqué plus de 2.200 morts, dont l'essentiel en Chine, où plus de 75.000 personnes ont été contaminées (contre un millier ailleurs dans le monde). Après une baisse pendant plusieurs jours, le nombre de nouveaux cas est reparti à la hausse. Des dizaines d'infections ont notamment été annoncées dans deux hôpitaux de Pékin, et plus de 500 dans des prisons du pays. En Corée du Sud, le nombre de cas a presque doublé vendredi: il y a désormais plus de 200 patients contaminés, dont plus de la moitié sont liés à une secte chrétienne d'une métropole du sud du pays. La Corée du Sud devient ainsi le pays avec le plus de cas après la Chine, si l'on exclut le foyer d'infection du paquebot Diamond Princess au Japon, où plus de 630 personnes ont contracté le virus. Deux passagers australiens de ce paquebot ont été testés positifs au nouveau coronavirus en Australie après avoir été initialement testés négatifs au Japon, selon les autorités sanitaires de Canberra. Ailleurs dans le monde, l'Iran a annoncé vendredi deux nouveaux morts parmi treize nouveaux cas, après les deux décès signalés la veille. Inquiet, l'Irak voisin a interdit l'entrée sur son sol aux Iraniens. - Emeutes en Ukraine - En Ukraine, la ministre de la Santé va rejoindre en quarantaine 72 personnes évacuées de Chine, en signe de solidarité. La veille, des centaines d'habitants avaient affronté les forces de l'ordre pour s'opposer à leur arrivée dans un centre de repos d'un petit village du centre du pays. Les centaines de policiers anti-émeute déployés sur place avaient fini par repousser les manifestants pour permettre un accès aux bus transportant les évacués, certains ayant des vitres brisées. En France, un troisième avion de rapatriés est arrivé vendredi avec 28 Français et 36 ressortissants d'autres pays de l'Union européenne. Les Français doivent être placés en quarantaine dans un village de vacances en Normandie (ouest) où ils resteront confinés 14 jours. - "Frapper fort" - L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé la communauté internationale à "frapper fort" contre le nouveau coronavirus. "C'est le moment d'attaquer le virus alors qu'il est encore gérable", a plaidé son patron Tedros Adhanom Ghebreyesus. "Si nous ne frappons pas fort maintenant en profitant de cette fenêtre de tir, nous pourrions être face à un grave problème". Alors que des chercheurs du monde entier travaillent à la mise au point de traitements, les autorités chinoises ont annoncé qu'elles pourraient lancer fin avril les premiers essais sur l'homme de vaccins contre le nouveau coronavirus. cds/alc/glr

Issue 82