, AFP Haberleri - Colombie Venezuela armée OEA coup
AFP

Colombie Venezuela armée OEA coup June 27 2019 - 1:47 AM

Venezuela: la Colombie affirme agir par des moyens politiques légaux =(Photo)= Medellín (Colombie), 26 juin 2019 (AFP) - Le gouvernement colombien a réagi mercredi face à Caracas, qui l'a à nouveau accusé d'être impliqué dans une tentative de "coup d'Etat" contre le président Nicolas Maduro, en défendant son action comme étant politique, diplomatique et légale. "La Colombie agit face à la situation au Venezuela en accomplissant les devoirs légaux et politiques qui lui incombent en tant que membre actif de l'Organisation des états américains", a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Carlos Holmes Trujillo, lors d'une conférence de presse avec le chef de l'OEA, Luis Almagro, à l'occasion de l'assemblée générale de l'organisation à Medellin (nord-ouest). Sans jamais se référer directement aux accusations énoncées par le ministre vénézuélien de la Communication, Jorge Rodriguez, le chef de la diplomatie colombienne a déclaré que son pays allait "continuer à agir par des moyens politiques et diplomatiques". Plus incisif, Luis Almagro a pour sa part déclaré "avoir difficilement vu moins sérieux que les accusations de Jorge Rodriguez sur n'importe quel thème". Le ministre vénézuélien avait déclaré un peu plus tôt que Caracas avait déjoué une tentative de "coup d'Etat" militaire impliquant l'opposition, en lien avec les Etats-Unis, la Colombie, le Chili, et prévoyant l'assassinat du président Maduro et la proclamation d'un général en retraite comme chef de l'Etat. Il a ajouté qu'au moins six personnes impliquées avaient été arrêtées et a présenté le témoignage de l'un d'entre eux, le lieutenant Carlos Saavedra, ainsi que des enregistrements sur la préparation du supposé complot. Le président colombien Ivan Duque seconde les Etats-Unis dans la pression diplomatique cherchant à provoquer le départ de Nicolas Maduro, qu'il qualifie de "dictateur", et soutient le chef de l'opposition Juan Guaido auto-proclamé président par intérim. Caracas a rompu toute relation diplomatique avec Bogota en février, après la tentative avortée de faire entrer des camions d'aide humanitaire envoyée des Etats-Unis à la demande de Juan Guaido, reconnu par une cinquantaine de pays. vel/lv/fpp/mf

Issue 74