Issue 67  
Afp-Feed: Birmanie-armée-internet-conflit-Rohingy - 19.12.2018 Afp-Feed: Birmanie-armée-internet-conflit-Rohingy - 19.12.2018 Afp-Feed: Mali-troubles-violences-armée-minorités - 19.12.2018 Afp-Feed: US-politics-weapons - 19.12.2018 Afp-Feed: manifestation-politique-Zimbabwe-troubl - 18.12.2018 Afp-Feed: Mali-troubles-violences-armée-minorités - 18.12.2018 Afp-Feed: diplomatie-EU-Serbie-Kosovo-défense - 18.12.2018 Afp-Feed: USA-défense-industrie-aéronautique,PREV - 18.12.2018 Afp-Feed: US-military-space-politics,WRAP - 18.12.2018 Afp-Feed: Russie-USA-défense-politique-diplomatie - 18.12.2018 Afp-Feed: US-military-space-politics,lead - 18.12.2018 Afp-Feed: Germany-Hungary-trial-weapons - 18.12.2018 Afp-Feed: USA-défense-industrie-aéronautique,LEAD - 18.12.2018 Afp-Feed: USA-défense-industrie-aéronautique - 18.12.2018 Afp-Feed: US-military-space-politics - 18.12.2018 Afp-Feed: ALERT - 18.12.2018 Afp-Feed: Russia-US-nuclear-arms,WRAP - 18.12.2018 Afp-Feed: industrie-défense - 18.12.2018 Afp-Feed: Britain-EU-Brexit-politics-army - 18.12.2018 Afp-Feed: Nigeria-unrest-BokoHaram-military - 18.12.2018
International Defense News-AFP
07.12.2018 15:41

SoudanSud-conflit-armée

SoudanSud-conflit-armée Soudan du Sud: les belligérants continuent de recruter, déplore l'ONU Nairobi, 7 déc 2018 (AFP) - Les belligérants dans le conflit au Soudan du Sud continuent de recruter de nouveaux combattants malgré la signature d'un accord de paix en septembre, ont déploré vendredi des enquêteurs de l'ONU. "Il y a une tendance préoccupante, c'est que des recrutements continuent d'être effectués", a déclaré Barney Afako, membre d'une commission onusienne des droits de l'homme ayant effectué une visite de quatre jours dans le pays, lors d'une conférence de presse dans la capitale Juba. Les combats ont certes faibli depuis la signature de l'accord de paix, mais la présidente de cette commission de l'ONU, Yasmin Sooka, assure que "toutes les parties" au conflit continuent de recruter. Le Soudan du Sud a sombré dans la guerre civile en décembre 2013, lorsque le président Salva Kiir, un Dinka, a accusé Riek Machar, son ancien vice-président, de l'ethnie nuer, de fomenter un coup d'État. Le conflit, marqué par des atrocités à caractère ethnique et le recours au viol comme arme de guerre, a fait plus de 380.000 morts selon une étude récente, et poussé plus de quatre millions de Sud-soudanais, soit près d'un tiers de la population, à s'enfuir. L'accord de paix signé en septembre prévoit notamment, outre un cessez-le-feu, que les parties au conflit cessent de recruter de nouveaux combattants. M. Afako a assuré que les motivations des groupes armés recrutant de nouveaux combattants sont peu claires. Il a évoqué une "préparation en vue de reprendre le conflit" ou encore une "tactique" visant à gonfler leurs rangs pour bénéficier d'une plus grande part des fonds de compensation prévus par les programmes de démobilisation. Dans le cadre de l'accord de paix, Riek Machar doit rentrer à Juba en mai, près de trois ans après avoir fui la capitale alors en proie à de violents combats ayant marqué la mort d'un précédent accord de paix. str-tmc/ndy/sd

Short Url:

Contact Us

Address : Teşvikiye Deryadil Sok. Şeren Apt. No: 104/10 Şişli 34365, İstanbul
Phone : +90 212 296 00 39
E-Mail : info@c4defence.com

Latest News

Agenda

US Approves Patriot Sale

The State Department has ap...

Agenda

Philippines and Turkey In

Turkey, signed a memorandum...

Agenda

Nuclear Missile Facility

Russia has completed the de...

Twitter

COPYRIGHT © 2015 C4 Defence.