AFP

Tchèques santé aviation transport virus épidémie pandémie 9 April 2020 - 20:09

Des pilotes tchèques s'envolent pour combattre le Covid-19 =(Photo+Video)= ATTENTION - Photos de Michal CIZEKVidéo de Jan FLEMR /// Prague, 9 avr 2020 (AFP) - Près de 400 pilotes civils tchèques se sont portés volontaires pour acheminer des fournitures médicales à travers le pays, là où le personnel de santé en manque pour lutter contre la pandémie de Covid-19. L'initiative "Piloti lidem" (Pilotes pour les gens) lancée sur Facebook fin mars utilise à cette fin toute une flotte d'avions légers. Après avoir chargé un conteneur avec des masques, par un jeudi matin ensoleillé à l'aéroport de Prague-Letnany, Martin Zeman s'apprête à s'envoler pour Brno, à quelque 190 kilomètres au sud-est de Prague. "J'ai pensé que tout le monde devrait s'engager en cette période difficile", a expliqué ce pilote professionnel à l'AFP. "Notre métier est de voler et c'est précisément de cette façon que nous devons apporter notre aide". La République tchèque comptabilisait officiellement jeudi 5.335 cas de contamination par le virus, dont 104 décès, pour un total de 10,7 millions d'habitants. La réponse à l'initiative de "Piloti lidem" a été fulgurante. "Rien que le premier jour, nous avons enregistré environ 150 pilotes. Nous en avons maintenant 390, pour la plupart des pilotes sportifs non professionnels", a souligné le porte-parole du groupe, Ondrej Dana. Les aviateurs prennent en charge eux-mêmes les coûts de l'opération, a-t-il précisé. Trente-et-un vols ont déjà été organisés en moins de quinze jours. Une célébrité, l'ancien pilote de chasse et as de voltige Martin Sonka, champion du monde de course aérienne (Red Bull Air Race) 2018, fait partie de ces bénévoles de haute volée. "C'était l'occasion d'aider quelqu'un en faisant ce que je fais et ce que j'aime", a-t-il témoigné, après avoir transporté la semaine dernière un lot de matériel médical de Brno vers la ville d'Ostrava, dans l'est du pays, troquant pour l'occasion son avion de compétition pour un monomoteur léger de fabrication locale. Le pilote tchèque a même proposé, en plaisantant, d'emener un malade atteint par le Covid-19 pour un tour de voltige: "Je suppose qu'avec la sueur il l'aurait bien évacué", le virus, a-t-il souri, sur la chaîne web airZone.tv. frj/mas/sw/via/thm FACEBOOK

Issue 84