AFP

Ukraine Iran Canada aviation accident transport diplomatie,LEAD January 20 2020 - 8:28 PM

Avion abattu: Zelensky presse l'Iran de remettre à Kiev les boîtes noires =(Photo)= ATTENTION - ajoute déclarations de Zelensky et du chef de la diplomatie ukrainienne /// Kiev, 20 jan 2020 (AFP) - Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a pressé l'Iran de remettre à Kiev les boîtes noires de l'avion de ligne abattu, en recevant lundi un ministre iranien, un haut responsable à Téhéran ayant indiqué que son pays comptait les garder. M. Zelensky a "souligné que l'Ukraine avait des capacités techniques et des spécialistes expérimentés" pour réaliser avec succès le "décryptage des enregistreurs de vol" du Boeing, lors d'un entretien avec le ministre iranien des Transports Mohammad Eslami, a indiqué la présidence dans un communiqué. Un groupe de "représentants iraniens" doit se rendre en Ukraine prochainement pour "prendre connaissance des capacités techniques de l'Ukraine en matière du décryptage des boîtes noires", a précisé la présidence. "Les parties se sont mis d'accord que tous les débris de l'avion (...) doivent être rendus à l'Ukraine", ajoute le communiqué selon lequel le dossier des "compensations" iraniennes aux proches de victimes de la catastrophe a également été abordé. Téhéran a rempli "la plupart" des promesses données à l'Ukraine après le crash, a par ailleurs constaté M. Zelensky, Kiev louant jusqu'à présent la "pleine coopération" de l'Iran sur ce dossier. Les forces armées iraniennes ont reconnu le 11 janvier avoir abattu par "erreur" le Boeing 737 d'Ukraine International Airlines quelques minutes après son décollage à Téhéran. Les 176 personnes à bord, en majorité des Iraniens et des Canadiens, sont décédées. M. Eslami est arrivé en Ukraine pour "exprimer des excuses officielles" sur cette tragédie, a indiqué à la presse plus tôt dans la journée le chef de la diplomatie ukrainienne Vadym Prystaïko. "Nous exigeons que ces boîtes nous soient remises, c'est ainsi que l'Iran va prouver être disposé à un dialogue ouvert et une enquête impartiale", a-t-il ajouté. "Nous avons vu des déclarations de la partie iranienne, malheureusement la même personne avait d'abord déclaré qu'ils allaient les remettre, puis qu'ils n'allaient pas les remettre. Cela suscite de l'incompréhension en Ukraine", a déploré M. Prystaïko. "En fin du compte, ces boîtes nous appartiennent car elles appartiennent à notre compagnie aérienne". M. Prystaïko faisait référence aux déclarations du directeur du bureau d'enquêtes de l'organisation iranienne de l'aviation civile, Hassan Rezayifar, qui a indiqué que l'Iran entendait garder les boites noires pour le moment. "Nous allons essayer de décrypter les boîtes noires en Iran et nos options ensuite sont l'Ukraine et la France. Mais pour le moment nous ne projetons pas de les expédier dans un autre pays", a-t-il indiqué, selon l'agence iranienne IRNA. dg-ant/tbm/avz BOEING

Issue 79