AFP

USA Pologne Russie politique gouvernement diplomatie défense,PREV June 12 2019 - 6:20 PM

Trump reçoit Duda, annonce "importante" sur la présence américaine en Pologne (PAPIER GENERAL) Par Jerome CARTILLIER =(Photo Archives)= Washington, 12 juin 2019 (AFP) - Le président américain Donald Trump reçoit mercredi son homologue polonais Andrzej Duda, à qui il devrait promettre un renforcement de la présence militaire américaine dans son pays, une initiative susceptible de raviver les tensions avec Moscou. Le milliardaire américain de 72 ans et le juriste polonais de 47 ans se retrouveront en milieu de journée pour un tête-à-tête dans le Bureau ovale, une cérémonie de signature d'un "accord" au contenu encore flou, puis une conférence de presse commune dans les jardins de la Maison Blanche. Lors de sa première rencontre avec M. Trump à Washington fin 2018, M. Duda avait proposé de débourser au moins deux milliards de dollars pour l'implantation d'une base militaire américaine permanente sur son sol, suggérant même de l'appeler "Fort Trump". Si la création --et les contours-- de cette éventuelle base reste à confirmer, la signature d'un accord entre les deux dirigeants reste un symbole fort pour le gouvernement conservateur polonais, qui dénonce régulièrement "le comportement agressif" de la Russie, en particulier depuis l'annexion en 2014 de la péninsule ukrainienne de Crimée. - "Annonce importante" - L'exécutif américain a promis "une annonce importante", sans cependant avancer de chiffres. "Cette rencontre est une occasion unique de mettre en lumière le renforcement de nos relations militaires et notre engagement mutuel envers l'Otan", a souligné un responsable américain sous couvert d'anonymat. Près de 5.000 soldats américains stationnent déjà par rotations sur le sol polonais dans le cadre des opérations de l'Otan. Selon Krzysztof Szczerski, conseiller de la présidence polonaise, la présence américaine sera augmentée "de manière qualitative aussi bien que quantitative". Le ministre polonais de la Défense Mariusz Blaszczak s'est lui contenté d'affirmer que les deux pays étaient arrivés à un accord après des mois de négociations. L'accord prévoit-il explicitement la création d'une base militaire américaine permanente? "Pourquoi ne pas laisser le président Trump faire les annonces?", a répondu mardi, évasif, le chef du Pentagone par intérim, Patrick Shanahan. Le Pentagone s'est montré jusqu'ici réticent à cette idée, soulignant en particulier que les espaces proposés par le gouvernement polonais n'étaient pas assez vastes pour permettre un entraînement adéquat des soldats américains, notamment de l'artillerie. L'Otan a accru ses capacités de défense le long de son flanc oriental après l'annexion de la Crimée par la Russie et le rôle qu'elle impute à Moscou dans le conflit en Ukraine. Des groupements tactiques ont été déployés dans les trois Etats baltes, ainsi qu'en Pologne, et l'Otan prend des mesures pour améliorer sa capacité de réaction en cas d'incursion. jca/sdu

Issue 76