AFP

diplomatie virus santé armée transport Allemagne France 29 March 2020 - 16:18

Première évacuation de patients français par un avion militaire allemand =(Photo+Video)= ATTENTION - Ajoute décollage de l'A400M vers l'Allemagne, précisions, couleur /// Strasbourg, 29 mars 2020 (AFP) - Un A400M de l'armée de l'air allemande a évacué dimanche deux malades du coronavirus de Strasbourg vers un hôpital de Ulm (sud-ouest de l'Allemagne), première évacuation de patients de l'est de la France par des moyens militaires allemands, ont constaté des journalistes de l'AFP. Le quadrimoteur gris de la Luftwaffe qui a atterri vers 12H20 sur l'aéroport de Strasbourg, a repris l'air deux heures plus tard pour rejoindre Stuttgart d'où les deux patients seront transportés vers l'hôpital militaire de Ulm. Deux ambulances ont convoyé les malades jusqu'à proximité de la rampe arrière de l'A400M, un Airbus de transport militaire en configuration d'évacuation sanitaire. Puis le personnel médical, protégé de pied en cap par des sur-blouses, des masques et des charlottes, a fait rouler les civières jusque dans la carlingue. Cette évacuation a été annoncée par la secrétaire d'Etat française aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin, au moment où l'avion atterrissait sur l'aéroport de Strasbourg. Selon elle, 80 Français atteints du coronavirus ont été hospitalisés au Luxembourg, en Allemagne et en Suisse. Mme de Montchalin s'est félicitée de la coopération avec Berlin, soulignant que "l'Allemagne nous offre des lits supplémentaires" et qu'elle avait livré des respirateurs à la France "encore hier". "C'est en franco-allemand qu'on fait beaucoup de choses aujourd'hui et je tiens vraiment à les remercier", a-t-elle insisté. "Nous sommes aux côtés de nos amis français", a tweeté la ministre allemande de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer. "Avec mon homologue française @florence_parly, nous nous sommes mises d'accord pour que notre armée de l'air transporte des patients gravement atteints par le Covid-19 afin qu'ils soient traités dans nos hôpitaux militaires allemands". "Ensemble, nous sommes plus forts", a-t-elle encore souligné. "Merci pour cette belle démonstration de solidarité européenne #strongertogether", a tweeté de son côté l'état-major des armées français sur son compte Twitter. Les deux ministres s'étaient déjà accordées pour permettre à des hélicoptères militaires français de transporter des malades du Covid-19 vers des hôpitaux allemands. Un premier vol d'un NH9O de l'armée de terre française a ainsi convoyé deux patients samedi de Metz à Essen (ouest de l'Allemagne). Un deuxième vol a été effectué dans les mêmes conditions dimanche à la mi-journée. Pour désengorger les hôpitaux du Grand Est, l'une des régions les plus touchées par l'épidémie, de nombreux transferts de patients par voie aérienne, terrestre et ferroviaire ont été réalisés ces derniers jours vers d'autres régions françaises et les pays frontaliers. Dimanche, deux trains médicalisés avec 36 patients à leur bord ont quitté Nancy et Mulhouse pour la Nouvelle-Aquitaine, la plus importante opération depuis le début de l'épidémie. bur-vl-ha/cac

Issue 83