Issue 67  
Afp-Feed: US-politics-weapons - 19.12.2018 Afp-Feed: manifestation-politique-Zimbabwe-troubl - 18.12.2018 Afp-Feed: Mali-troubles-violences-armée-minorités - 18.12.2018 Afp-Feed: diplomatie-EU-Serbie-Kosovo-défense - 18.12.2018 Afp-Feed: USA-défense-industrie-aéronautique,PREV - 18.12.2018 Afp-Feed: US-military-space-politics,WRAP - 18.12.2018 Afp-Feed: Russie-USA-défense-politique-diplomatie - 18.12.2018 Afp-Feed: US-military-space-politics,lead - 18.12.2018 Afp-Feed: Germany-Hungary-trial-weapons - 18.12.2018 Afp-Feed: USA-défense-industrie-aéronautique,LEAD - 18.12.2018 Afp-Feed: USA-défense-industrie-aéronautique - 18.12.2018 Afp-Feed: US-military-space-politics - 18.12.2018 Afp-Feed: ALERT - 18.12.2018 Afp-Feed: Russia-US-nuclear-arms,WRAP - 18.12.2018 Afp-Feed: industrie-défense - 18.12.2018 Afp-Feed: Britain-EU-Brexit-politics-army - 18.12.2018 Afp-Feed: Nigeria-unrest-BokoHaram-military - 18.12.2018 Afp-Feed: industrie-défense-diplomatie,PREV - 18.12.2018 Afp-Feed: Mali-troubles-violences-armée-minorités - 18.12.2018 Afp-Feed: Russie-Japon-diplomatie-armée - 18.12.2018
International Defense News-AFP
05.12.2018 20:34

politique-Serbie-Kosovo-armée-gouvernement,LEAD

politique-Serbie-Kosovo-armée-gouvernement,LEAD Kosovo : Belgrade espère "ne jamais avoir à utiliser" son armée ATTENTION - Ajoute Otan et Haradinaj /// Belgrade, 5 déc 2018 (AFP) - La Première ministre serbe a espéré mercredi que son pays n'aurait "jamais à utiliser son armée", même si c'est selon elle une possibilité face à la volonté du Kosovo de se doter de sa propre force militaire. "J'espère que nous n'aurons jamais à utiliser notre armée, mais en ce moment, c'est une des options sur la table car nous ne pouvons pas observer quelqu'un procéder à un nouveau nettoyage ethnique", a déclaré à la presse Ana Brnabic. Mardi, le président serbe Aleksandar Vucic a déjà accusé les autorités kosovares de vouloir "chasser le peuple serbe du Kosovo" en érigeant une barrière douanière et en projetant la constitution de cette armée. Après la guerre entre indépendantistes kosovars albanais et forces de Belgrade (1998-99), quelque 120.000 Serbes sont restés au Kosovo, notamment dans le nord, dans le secteur de Mitrovica. Pas plus que cette population, Belgrade ne reconnaît l'indépendance de cette ancienne province serbe, proclamée en 2008. Elle entretient des relations exécrables avec Pristina qui se sont encore tendues ces derniers mois. Le Parlement kosovar examinera le 14 décembre en deuxième lecture la création d'une armée. La sécurité du Kosovo est pour le moment assurée par une force internationale. "L'armée n'est pas pour le nord du Kosovo (...), elle est destinée à être utilisée pour aider l'Otan en Afghanistan ou en Irak", a déclaré mercredi le Premier ministre kosovar Ramush Haradinaj. Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a jugé que cette initiative arrivait "au mauvais moment" et était susceptible d'avoir de "graves répercussions". Par ailleurs, le Kosovo a introduit le 22 novembre des droits de douane de 100% sur les produits serbes, une décision condamnée par Washington et Bruxelles. Ces taxes ont été imposées après le refus d'Interpol d'accepter l'adhésion à cette organisation du Kosovo qui accuse Belgrade d'en être responsable. Cette barrière douanière ne semble pas encore avoir de conséquences concrètes en termes d'approvisionnements ou de hausse des prix, y compris dans les secteurs où vit la population serbe. Selon le porte-parole des douanes kosovares, Adriatik Stavileci, une cinquantaine de camions sont entrés depuis que les droits de douane de 100% ont été imposés. Le Premier ministre kosovar a quant à lui affirmé que les entreprises kosovares avaient augmenté leur production. Selon des observateurs, l'approvisionnement est également assuré pour le moment par les stocks, par les produits venant d'Albanie ou de Macédoine, mais aussi peut-être par une hausse de la contrebande. Le Kosovo revendique avoir été reconnu par quelque 115 pays, dont la plupart des pays occidentaux, même si Belgrade affirme avoir convaincu une dizaine de capitales de revenir sur cette décision, ce que Pristina conteste. mat/ng/mr/bds

Short Url:

Contact Us

Address : Teşvikiye Deryadil Sok. Şeren Apt. No: 104/10 Şişli 34365, İstanbul
Phone : +90 212 296 00 39
E-Mail : info@c4defence.com

Latest News

Agenda

Philippines and Turkey In

Turkey, signed a memorandum...

Agenda

Nuclear Missile Facility

Russia has completed the de...

Agenda

Skyfire Power to Fennec A

 Brazilian Army has co...

Twitter

COPYRIGHT © 2015 C4 Defence.